top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurThierry Vimal

LE PSYCHO N'EST PAS ENDEU

Dernière mise à jour : 30 sept. 2022

Les relations sont cruelles

sachez-le

entre victimes

endeuillées

et

psychologiques.


Les premières

jalousent les secondes,

dont par ailleurs,

elles font partie :

l’endeuillé est psychologique

(même « par ricochet »)

il sait bien,

– et souvent pointe –

que la réciproque est fausse :

Le psycho n’est pas endeu.

Sinon, il se ferait appeler endeu.


Qué capricieuse,

celle-ci

à larmoyer

alors que personne

ne manque à sa table.


Cette attitude ne renforce pas

la psyché des psychos

qui, de tout leur être,

regrettent

de n’avoir pas été tués

de n’avoir pas perdu un fils,

tout en se réjouissant

en même temps

de tout leur être

d'y avoir échappé.


Ces personnes sont mortes

au principe

de

cohérence dans la tête.


Leur réjouissement s’est retranché

dans les plus profondes galeries

de l’être.

On ne peut l’observer

qu'éclairé à la torche d’un disciple

de Freud ou de Lacan.

Ses tristes pupilles de lémurien

se dilatent :

non, il ne sortira pas

qu’on le laisse tranquille !

Si l'on prononce le mot "chance"

l'ingrat disparaît pour des semaines.


Troisième catégorie,

la victime physique,

elle,

est toujours une psycho

et parfois une endeu.

Elle navigue, sans doute

entre les tableaux cliniques

plus hauts décrits.


Combien de fois nous sommes-nous demandé :

Mais où sont les physiques ?

Le plus souvent

ils ne se montrent pas.

La faute, peut-être,

aux stigmates visibles

qui,

aux êtres aimés,

au grand public,

exhibent leur honte.


Car il est écrit

gravé

sur leur corps

qu’ils ont

lâchement

égoïstement

plongé de côté

au lieu d’avoir le courage

la solidarité

la décence

de mourir sous le camion

avec les personnes juste à côté.


Voici, à la barre, une Péruvienne

- physique

- psycho

- non endeu.

Aimait faire la fête.

Latina !

Son accent est très beau

sa voix annonce

que ce sera fort.


Chirurgie, hospitalisation, trois jours

Son mari a tout fait :

ménage cuisine courses démarches

elle s’est accrochée à sa famille

ça va bien.


L’attentat ?

Elle n’a pas senti qu’elle était blessée.

Les gens tombaient

comme des dominos

excusez-moi du mot.


Le bruit qu’ils faisaient :

celui d’un sac poubelle

qu’on lâche

qui tombe par-terre

Vous voyez ?


Ils tombaient…

Elle tape de son poing

dans le plat de l’autre main

Paf

Paf

(Comptez deux secondes entre chaque paf.)

Paf

Paf

Paf.


Fort

lent,

régulier.

Long.


C’est la toute première fois

qu’elle raconte

le son

le rythme.

Elle en pleure.


Voilà plusieurs fois

que des proches

profitent

du Vous vous adressez à la Cour

pour se dire des choses

tues jusqu’alors.


Procès thérapeutique.

Quelques gens de robe

doivent trouver ça pauvre

techniquement.

Organisé à Nice,

il aurait duré quatre ans.


362 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

LEDA

bottom of page