top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurThierry Vimal

Homo familia domus

Dernière mise à jour : 25 sept. 2022

Famille.

Six voix.

Quatre parlent,

la cinquième s’est tue,

la sixième attend.


La maman,

posée,

douce et précise

raconte un bisou.

Parfois

la voix chancelle

les larmes coulent

la souffrance suinte

mais bien vite

toujours

elle se la remet

au fond du ventre.


Il est question d’une enfant

qui disparaît,

de corps

qui tombent.

De plonger

dans le vide

sur des galets

de ramper

vertèbres brisées.

C’est la maman.

« La famille, dit-elle, s’est cassée ».


Lui, le père

a la douleur rugueuse

sa voix hésite, s’enhardit, s’affranchit,

parle plus fort que ses mots.

Il construisait une maison,

avec ses mains,

bientôt finie,

promis.

Sans ce foutu trou noir

face à la charge du Diable

il l’aurait sauvée,

c’est sûr.

Il a vu et compris,

pendant la projection des images,

sa petite,

comment elle est tombée.

« La famille, dit-il, s’est cassée. »


Ils ont appelé

cherché

attendu

appelé, cherché, attendu

donné de l’ADN

attendu

reçu la nouvelle

abominable.


L’aînée,

calme et brillante

comme nous voudrions tous l’être.

(Elle ne l’a pas voulu.)

L’horreur

n’a pas fait de nous des Sages

mais par moments,

si.


Dans-sa-belle-famille-au-moment-des-faits

elle raconte :

recherches

mobilisation

amis, cousins, collègues,

réseaux sociaux.

L’abominable nouvelle.

Les parents en psychiatrie

une jumelle coupée en deux,

un père qui s’accuse

une mère qui refuse

de la compote,

préférant

la restitution de sa fille.


Va te pendre,

car tu n’as pas su protéger les tiens

lui enjoint une lettre postale.

Ces conneries

exigent trop de travail

mental

pour pleurer une sœur

en même temps.


« La famille, dit-elle, s’est cassée. »


Le grand frère

la fougue éteinte,

à-la-maison-au-moment-des-faits

attend,

sa sœur

sinon une bonne nouvelle.

Voilà qu'un homme leur dit

"Elle est au Negresco,

venez !

attendez-moi ici."

Six ans plus tard

l'homme n'est toujours pas revenu.


Il FAUT qu’ils la retrouvent

implorais-je alors,

ailleurs dans la ville,

sur mon smartphone

dans mon malheur.

Et ils la retrouvent !

Puis : fausse information.

Double douleur fois cinq.

Elle est morte.

Ils sont si médiatisés :

l’ado tombée sous la barbarie

c’est la leur

pas la nôtre

et l’on nous fout

relativement

la paix

j’ai bien dit

relativement.

Comme j'ai pensé à eux.


Le frère regrette

des mots missiles

sur le père.

À niveau critique

de douleur ou de rage

il suffit d’ouvrir la bouche

sans même d’intention

pour que s’en échappent

les flèches vénéneuses

du reproche

de la colère

de la bêtise.

Les faiblesses de l’autre,

si haïssables

si dangereuses

si familières

font les meilleures cibles.

TOUS nous en fûmes,

et en visâmes.


Il mit les voiles, lui aussi :

« La famille, dit-il, est cassée. »


Chère famille,

chaque autre famille meurtrie

qui vous entendit

tour à tour à la barre

par vous fut honorée,

beaucoup,

et soignée,

un temps.


Démonstration irréfutable :

pourquoi, comment

une famille se casse

quand un camion lui fonce dedans

exprès.


Les souvenirs se ressemblent

trop.

Les visages se ressemblent

trop.

Les différences

sont insupportables.


S’aimer si fort

sans pouvoir se réunir :

rien n’est plus famille que cela.


Rien n’est plus famille que vous.


513 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

LEDA

Comments


bottom of page