top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurThierry Vimal

SUR VOUS LE SALUT ET LA PAIX

Dernière mise à jour : 21 avr. 2023


Blague de jazzmen :

Quelle fut la différence

entre une chronique d'écrivain

du procès V13

et

une chronique d'écrivain

de Prom'14

?

à V13, tous les lecteurs connaissaient déjà l'auteur.

à Prom'14, l'auteur connaissait déjà tous les lecteurs.



L'ordinateur sur lequel sont stockés

tous mes éléments de chronique

étant toujours inacessible


Et du fait qu'il n'est pas question

de chroniquer le verdict

ni la clôture

avant d'avoir publié le texte

sur la défense,

voici donc

un peu anticipés

mes

REMERCIEMENTS.


Il s'en tiendront

strictement

à Ça passe crème.


(Mes remerciements de partie civile

de père endeuillé

à l'adresse de tous ceux qui m'ont aidé

directement ou indirectement

matériellement psychiquement

techniquement

tout au long de ce procès

demanderont bien plus de place.

J'espère réussir

à les formuler tous

individuellement

oralement

au gré des mois à venir.)


La toute première personne

à qui je dis merci

est

FLORENCE JEAN.

Sans elle

pas de Paris

pas de cellule de moine

pas de réclusion

pas cette chronique.

J'espère avoir empreint,

Florence,

ta petite chambre,

d'une belle et durable énergie.

Le ciel

dans sa grâce

m'en fit perdre la clé

au moment où les ténèbres

s'emparaient de moi.

Florence, merci,

Florence,

sur toi le salut et la paix.

(et donc,

ayant retrouvé les clés

je remonte mercredi

prendre mes affaires

- pas dépossédé desdites ténèbres

tant s'en faut

mais en coup de vent.

Bien sûr j'emporte

les petites sauces Benedicta)


Un grand merci

à vous tous qui m'avez lu

soutenu

encouragé

commenté-liké

remercié.

Les Sabines Florences

Sandrines Nathalies Sophies

qui m'ont tant "partagé"

les inconnus ou anonymes.


Merci à ceux qui ont participé

aux clips

photos

musiques

à ceux qui m'ont offert

de grandes ou petites choses.


Franck Terlin d'abord,

pour le temps la patience

le talent le dévouement

la force de proposition

l'accompagnateur qu'il a été,


et Audrey Terlin,

Plume, Sandrine Destefanis

Laurette Vimal

Raphaël Zweifel

Sidney Guillemin

Amaury Esteban pour sa belle BD

Loïc Swiny

Emmanuelle Lorre et Benjamin Vergnes

du Théâtre de la Libé

Florence Lucie Sophie Alain

Nadia Claire

Thomas Chansou

Célia Viale

Nolwenn Gouzerh

Merci à Robert Fillon

toujours si pertinent


Merci aux médias

journalistes

rares mais prestigieux

qui se sont fait l'écho

de Ça passe crème :

en tout premier

Robert McLiam Wilson

avec Charlie Hebdo

(à qui je dois une grande partie

de mes si peu nombreux lecteurs)

Sofia Fischer pour le Monde

Mathilde Frénois et Chloé Pilorget-Rezzouk

pour Libération

Stéphanie Gasiglia pour Nice Matin

Caroline Pernes et Alexandre Lacroix de Philosophie Mag

Marianne Enault au Journal du Dimanche


Nathalie Layani et son équipe

pour France 3 Côte d'Azur

Jean-Baptiste Boursier pour BFM

Julia Vignali et l'équipe de Télématin

Isabelle Moureaux et Guillaume Durand à Radio Classique



Aux journalistes et avocats

impossibles à nommer ici

qui m'ont chuchoté des informations

m'ayant permis d'explorer

quelques pistes latérales.


Merci au personnel

de la maison BULLIER

22 avenue de l'Observatoire

à

Monoprix

Franprix

Carrefour Express & City

Oncle Ben’s

Bonduelle


Merci à ceux qui sur mon parcours

m’ont glorifié puis écrasé

à ceux qui n'ont pas daigné répondre

à mes propositions de partenariat

contraignant cette chronique

à une rage vengeuse

modérant sa sagesse envisagée.

Merci de m'avoir obligé

au trash et à la singularité

et à y engager

sans collier orange

tant de mon corps

ce qui était la moindre des choses

compte-tenu de ce que nos défunts

donnèrent du leur.


Merci à Stefano Massini

pour ses Frères Lehman

qui me donnèrent le tilt

merci à vous charmante libraire

de la librairie Jean Jaurès à Nice

de m'avoir mis ce livre

dans les mains.


Merci

pour la méthodologie

à Charles Bukowski et Delphine Brudoux.


A René Daumal pour l’ancrage

à Allen Ginsberg

Fernando Pessoa

Blaise Cendrars

Maiakovski Verlaine

Jean de Boschère

Pierre Palmade et Serge Gainsbourg.


Merci au Centre National du Livre.


Merci d'avance à Janna Behel et Aurore J.

les seules à penser

que Ça passe crème

mérite une vie après le procès.

Je suis sûr que nous allons faire

un joli travail.


Merci à mes filles Laurette et Amie

à mes parents et ma famille

à mes 5 tribus

(l'Amiade, l'Amicale, l'Aïkido, le Vieux Nice, les victimes du 14 juillet)


Que les oubliés ne m'en veuillent pas :

pour les raisons techniques déjà évoquées

je n'ai pas accès à la liste dressée

jour après jour...

ils seront rajoutés au fur et à mesure.


Peut-être aussi

en plus des oublis

un tas de faute :

chonique rédigée par 39 de fièvre

avec une peau réduite à l'épaisseur

de papier à cigarette

sur ordi défectueux du trackpad

et de la vitesse.

L'on fera peut-être

une seconde version.

443 vues13 commentaires

Posts récents

Voir tout

13 Comments


Guest
Dec 22, 2022

C'est nous qui vous devons merci. Merci pour votre chronique inédite, votre plume très "Thierryesque" qui vous caractérise et qui me rappelle vos livres, car vos mots sont directs et sans filtres tout en étant très profond et terriblement humain. Quelle me fut agréable surprise en revenant cette nuit sur votre chronique avec l'espoir de trouver encore un de vos billets et ce fut le cas. Cette chronique doit rester, on se languis de vos textes 😊🌟

Like

sophie.bonifassi
sophie.bonifassi
Dec 21, 2022

❤️❤️❤️

Like

Guest
Dec 21, 2022

J’ai trouvé votre chronique passionnante, touchante, inspirante, étonnante …. Ni trop, ni trop peu personnelle, toujours sur la ligne de crête. Et toujours lucide et courageuse. Merci pour le temps passé à la lire et bravo.

Like

Guest
Dec 20, 2022

merci à vous pour ce partage. Ici, en Belgique , nous débutons de façon chaotique le procès des attentats de Bruxelles...

Like

evelyne.brachet
evelyne.brachet
Dec 20, 2022

Je lis assidûment votre chronique et je vous suis dans les méandres de ce procès à nul autre pareil...merci pour ces partages généreux. Y au t'il un après ? Je le souhaite, je l'attends...

Like
bottom of page